Les femmes de la fintech

femme fintech

Provenant de la contraction des mots « finance » et « technologie », la fintech est un secteur d’activité qui se sert de la technologie pour améliorer les techniques financières. Tout comme le domaine de la finance, la fintech est loin de gagner le pari de la mixité. Toutefois, il existe quelques organismes qui essaient de faire avancer les choses dans le secteur.

État des lieux de la mixité dans le secteur des fintechs

Selon certaines études, la mixité est loin d’être une réalité dans le secteur de la fintech en France et dans le monde. Là où au niveau international on ne compte que 12 % de femmes, la fintech française enregistre un total de 33 % de personnel féminin.

Un chiffre bien plus important en France et qui est nette progression. Toutefois, parmi les femmes qui travaillent dans le domaine, seuls 12 % d’entre elles occupent un poste de direction. Pire, à peine 9 % des fondatrices de structures spécialisées dans les fintechs et la finance sont des femmes.

Les observateurs mettent en exergue trois facteurs qui sont à l’origine de ce manque de parité dans le secteur. Le premier évoqué est lié à la formation et à l’orientation des jeunes filles. Très peu d’entre elles s’inscrivent dans des filières scientifiques contrairement aux jeunes garçons.

Le deuxième facteur découle directement de celui évoqué précédemment. L’absence de femmes dans les secteurs de la banque, de la finance et de la technologie renferme la pensée selon laquelle les fintechs constituent un milieu inadapté aux femmes.

Le troisième facteur se rapporte à différents freins psychologiques qui empêchent les femmes de faire carrière dans la finance et dans les fintechs. Il s’agit essentiellement de la peur d’entreprendre ainsi que de l’autocensure.

D’autres soucis comme l’accès aux ressources financières constituent un frein à l’insertion des femmes dans le domaine des finances et de la fintech. Seuls 7 % des fonds levés par les entrepreneurs du secteur le sont par l’intermédiaire des femmes.

Les organisations travaillant à faire changer les choses

Certaines associations, soucieuses des problèmes de mixité que connaît le secteur, travaillent désormais à faire évoluer les mentalités. Ces dernières se présentent comme suit :

Women in FinTech Initiative

Il s’agit d’un projet porté par Innovate Finance. Celui-ci priorise la promotion de la diversité ainsi que l’inclusion dans le domaine de la finance. Pour cela, l’organisation se tient à l’écoute de toutes les femmes travaillant dans le secteur qu’elles soient fondatrices, investisseuses, banquières, expertes en technologie ou promotrices de start-up.

Innovate Finance discute avec elles des problèmes qu’elles rencontrent dans leur travail au quotidien. Par la suite, l’organisation sensibilise l’opinion publique sur les différentes difficultés soulignées par le personnel féminin afin d’apporter de réels changements dans le secteur.

L’initiative Women in FinTech propose également des événements réguliers qui offrent des opportunités d’apprentissage et des programmes de renforcement de capacités. Tout est mis en œuvre afin d’encourager plus de femmes à se lancer dans le domaine en tant qu’entrepreneur ou investisseur. L’initiative permet également aux entreprises dirigées par des femmes de capter plus d’investissements pour le développement de leurs activités.

Les événements et initiatives organisées régulièrement par Innovate Finance dans le cadre de Women in FinTech sont :

  • Les Power Hours,
  • Les webinaires,
  • Les ateliers.

Les Power Hours sont une série trimestrielle de petits-déjeuners organisés autour de plus de 70 femmes. Ceci afin de permettre à ces dernières de s’inspirer de l’histoire d’oratrices célèbres. Les webinaires se déroulent également de manière trimestrielle autour de thématiques relatives aux difficultés rencontrées par les femmes dans le domaine de la technologie de la finance. S’agissant des ateliers, il faut dire que ceux-ci sont organisés par des partenaires d’Innovate Finance pour doter les femmes de compétences nouvelles.

Par ailleurs, l’organisation met à jour régulièrement une liste de femmes travaillant dans le secteur des technologies financières. Intitulée « Women in FinTech Powerlist », elle permet de mettre en avant les femmes les plus importantes du secteur. Elle permet sélectionne près de 200 femmes, réparties dans plus de 7 catégories.

100 Women in Finance

Il s’agit d’une association qui compte à ce jour près de 20 000 membres provenant de différentes parties de la planète. Ceux-ci travaillent de manière conjointe à renforcer le secteur financier mondial afin de permettre aux femmes d’y trouver plus facilement leur place et d’exprimer tout leur potentiel tout au long de leur carrière.

Pour cela, les différents membres de l’organisation inspirent et promeuvent une nouvelle génération de dirigeants de la Fintech soucieux de la mixité. L’idée est d’arriver à un monde où les femmes et les hommes puissent avoir le même impact sur le secteur de la finance et des fintechs. Des outils comme l’éducation, l’engagement et l’organisation sont mis en avant pour favoriser la progression des femmes travaillant dans la finance.

100WF s’appuie essentiellement sur deux types de programmes. Le premier est connu sous le nom de FundWomen. Il s’agit d’une campagne générale organisée dans le but d’améliorer l’image des femmes travaillant dans la finance auprès du public. Elle aide également à renforcer les liens entre les femmes professionnelles de l’investissement avec les institutions et les locateurs.

Le second programme est connu sous le nom de Female Fund Managers. Il travaille à offrir à chaque femme travaillant dans les finances, les moyens nécessaires pour impacter positivement chaque étape de leur carrière. Pour cela, l’organisation encourage les femmes à se faire connaître plus facilement des investisseurs, des médias, des organisateurs de conférences ainsi que de futures femmes souhaitant se lancer dans les fintechs.

Women in Finance

Il s’agit d’une organisation qui travaille à faire de la diversité du genre une réalité dans le secteur de la finance et des fintechs. Women in Finance veut avant tout que les institutions financières s’engagent résolument à accorder une place de choix à la diversité à l’inclusion.

Pour cela, l’organisation a mis en place une charte pour la diversité. Elle demande aux entreprises qui la signent de s’engager pour les raisons suivantes :

  • Une évaluation régulière des différences de traitement liées au genre à tous les niveaux de l’entreprise,
  • Un choix clair d’objectifs à court et à moyen terme à atteindre,
  • La mise en place d’un plan d’action clair pour la diversité et l’inclusion,
  • Le choix d’une personne chargée de veiller aux questions relatives à la diversité.

Women in finance de son côté, a mis en place un groupe de travail ayant pour but de mettre en place un programme de tutorat. Celui-ci doit également offrir aux femmes des modèles inspirants et rendre des descriptions de fonction plus inclusives.

  • ( None )

femme à la banque

Le métier de banquier est l’un des plus désirés dans le secteur de la finance. Il est disponible grâce à une formation en alternance ou initiale. Un banquier a énormément de responsabilités au sein de sa banque. Il doit avoir des prérequis pour accéder à ce poste. Il doit être à l’aise avec les chiffres…..

Femme

Aujourd’hui, le monde de la finance reste majoritairement dominé par les hommes avec des postes de hautes responsabilités. Une telle situation pousse inexorablement à se demander quelle est la place des femmes dans cet univers ? Pourtant, les femmes n’arrêtent pas de monter en créneau et occuper une place centrale dans la représentativité d’un secteur…..

LEAVE A COMMENT

*

  1. There is no comment.

No pingback ( trackback ) is found.

This Post's Trackback URL

https://www.cidff-vaucluse.org/2021/04/19/les-femmes-de-la-fintech/trackback/